Oesophage : diverticule oesophagien

ACCUEILSPECIALITESCHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVEOesophage : diverticule oesophagien
Chirurgie du Beaujolais - chirurgie digestive diverticule oesophage

Oesophage : diverticule oesophagien

AFFECTION DE L’ŒSOPHAGE : LE DIVERTICULE ŒSOPHAGIEN

Le diverticule de Zenker ou diverticule pharyngo-œsophagien correspond à une hernie muqueuse à travers la couche musculeuse. C’est un diverticule de pulsion. Selon le même mécanisme, le diverticule épi-phrénique se développe à la partie distale de l’œsophage.

SYMPTÔMES DU DIVERTICULE ŒSOPHAGIEN

Ils se manifestent par une dysphagie, une mauvaise haleine, des régurgitations, et moins fréquemment par des manifestations respiratoires (toux, infections broncho-pulmonaires). Ces symptômes ne sont pas constants et la découverte peut être fortuite.

DIAGNOSTIC DU DIVERTICULE ŒSOPHAGIEN

L’opacification digestive haute est l’examen de référence. Le scanner thoracique avec ingestion est aussi très informatif. Enfin, La fibroscopie gastrique permet une vue « de l’intérieur » et de l’aspect de la muqueuse.

TRAITEMENT DU DIVERTICULE ŒSOPHAGIEN

Le principe général de cette chirurgie est la résection du diverticule, généralement associée à une myotonie de part et d’autre du diverticule pour supprimer l’hyper-pression musculaire. Pour le diverticule de Zenker, la voie d’abord est une courte cervicotomie. Pour le diverticule épi-phrénique, il peut s’agir d’une voie d’abord abdominale par laparoscopie, ou thoracique.

Modifié le 13 septembre 2018 et validé par le Comité Déontologique