Hernies : eventration post-operatoire

ACCUEILSPECIALITESCHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVEHernies : eventration post-operatoire
Chirurgie du Beaujolais - chirurgie digestive hernie eventration

Hernies : eventration post-operatoire

AFFECTIONS DE L’ HERNIE : ÉVENTRATION POST-OPÉRATOIRE

Les éventrations sont, par définition, post-opératoires. Elles résultent d’un défaut de cicatrisation musculaire ou aponévrotique.
Cela peut être favorisée par l’infection de la plaie (lorsqu’elle survient, c’est en postopératoire immédiat, dans les 15 premiers jours), une tension chronique excessive exercée sur les muscles, comme en réalise l’obésité, des efforts physiques importants réalisés après une intervention alors que la paroi musculo-aponévrotique n’est pas encore cicatrisée et pas assez solide.

SYMPTÔMES DE L’ ÉVENTRATION POST-OPÉRATOIRE

L’éventration se traduit par « une boule au niveau de la cicatrice » le plus souvent réductible et indolore. Irréductible et douloureuse, l’éventration est peut-être étranglée ce qui nécessite un traitement chirurgical urgent.

DIAGNOSTIC DE L’ ÉVENTRATION POST-OPÉRATOIRE

Il repose sur l’examen clinique par votre chirurgien. Rarement, une échographie ou un scanner peuvent être nécessaires.

TRAITEMENT DE L’ ÉVENTRATION POST-OPÉRATOIRE

Il est chirurgical (et urgent en cas d’étranglement). En fonction de la taille et de la localisation de la ou des éventrations, l’abord peut être cœlioscopique avec filet prothétique ou classique. Dans ce dernier cas, la réparation est réalisée soit avec un filet prothétique soit par raphie (par suture ou couture des muscles et aponévroses). Votre chirurgien vous expliquera en détail la technique ainsi que les risques et aléas de ce type de chirurgie qui sont essentiellement l’hématome, l’infection post-opératoire et la récidive.

  • Modifié le 13 septembre 2018 et validé par le Comité Déontologique