Foie : le Carcinome hepatocellulaire

ACCUEILSPECIALITESCHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVEFoie : le Carcinome hepatocellulaire
Chirurgie du Beaujolais - chirurgie digestive foie cancer primitif carcinome hepatocellulaire

Foie : le Carcinome hepatocellulaire

AFFECTIONS DU FOIE : LE CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE

Le carcinome hépatocellulaire ou CHC est la principale tumeur primitive du foie. Il se développe le plus souvent sur un foie malade, cirrhotique. Cette cirrhose peut être d’origine alcoolique, virale (hépatite C, hépatite B).

SYMPTÔMES DU CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE

Il y a rarement des symptômes propres à la tumeur et ce sont souvent les signes de la cirrhose qui dominent le tableau. Cependant, toute décompensation inexpliquée d’une cirrhose (ascite, hémorragie digestive) doit faire évoquer le diagnostic. Les examens de surveillance sont donc essentiels dans le dépistage de cette tumeur.

DIAGNOSTIC DU CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE

Il repose sur l’imagerie (échographie, scanner, IRM), et la biologie avec le dosage de l’alpha-ferroprotéine ou AFP. Le bilan d’extension à la recherche de lésions métastatiques comprend un examen clinique, un scanner thoracique, une scintigraphie osseuse, un scanner cérébral. Il varie en fonction de la taille et du nombre de tumeurs hépatiques.

TRAITEMENT DU CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE

Le traitement varie en fonction des caractéristiques de la tumeur (localisation, taille, caractère unique, …), de la cirrhose, et du malade : transplantation hépatique, résection chirurgicale (= hépatectomie), traitement percutané (radiofréquence, chimio-embolisation, cryothérapie) ou chimiothérapie sont utilisés selon les cas. La prise en charge est évidemment multidisciplinaire entre Hépato-gastro-entérologues, cancérologues et chirurgiens.

  • Modifié le 13 septembre 2018 et validé par le Comité Déontologique