Anus : la fissure anale

ACCUEILSPECIALITESPROCTOLOGIEAnus : la fissure anale
Chirurgie du Beaujolais - chirurgie proctologique fissure anale

Anus : la fissure anale

AFFECTIONS DE L’ANUS : LA FISSURE ANALE

La fissure anale est une ulcération de la muqueuse anale, le plus souvent postérieure. Chronique, elle peut être associée à un « capuchon cutané » ou pseudo-marisque qui est une hypertrophie cutanée au contact de la fissure. Sa cause n’a toujours pas été clairement démontrée, mais une hypertonie (contraction trop importante) du sphincter anal semble avoir un rôle important.

SYMPTÔMES DE LA FISSURE ANALE

La douleur anale est assez caractéristique en survenant au passage des selles mais surtout juste après. Un prurit anal (démangeaisons) peut être associé, ainsi que des anorragies (saignement de l’anus).

DIAGNOSTIC DE LA FISSURE ANALE

Il repose sur l’examen clinique par votre chirurgien. En cas d’anorragies, une coloscopie pourra être proposée pour éliminer d’autres causes de saignements.

TRAITEMENT DE LA FISSURE ANALE

Le traitement repose sur des règles alimentaires visant à lutter contre la constipation, des médicaments laxatifs et antalgiques. Certains traitements locaux inhibiteurs calciques et dérivés nitrés peuvent éventuellement être proposés. En cas de persistance, le traitement est chirurgical est proposé. Il repose sur la léiomyotomie partielle (section partielle du sphincter anal visant à diminuer l’hypertonie), éventuellement associé à une fissurectomie (ablation et grattage de la fissure) et une anoplastie (recouvrement de la plaie par un lambeau muqueux). Votre chirurgien vous expliquera en détail la technique opératoire, ainsi que ses différents risques et aléas.

  • Modifié le 9 septembre 2018 et validé par le Comité Déontologique