L’Adénome para-thyroïdien

ACCUEILSPECIALITESCHIRURGIE ENDOCRINIENNEL’Adénome para-thyroïdien
Chirurgie du Beaujolais - chirurgie endocrinienne - pathologie parathyroidie

L’Adénome para-thyroïdien

TRAITEMENT DE L’ADÉNOME PARA-THYROÏDIEN

Hyperparathyroïdie primaire, adénome para-thyroïdien

C’est la production anormalement élevée d’hormone para-thyroïdienne (PTH) par les glandes parathyroïdes. Dans 85% des cas, il s’agit d’un adénome para-thyroïdien solitaire (tumeur bénigne). Dans 10-15 %, on retrouve une hyperplasie des 4 glandes et rarement, un cancer d’une parathyroïde. La conséquence est une hypercalcémie chronique potentiellement responsable d’une néphrocalcinose, de lithiase rénale, d’une ostéomalacie…

SYMPTÔMES DE L’ADÉNOME PARA-THYROÏDIEN

La plus part des patients sont asymptomatiques (80%) car la découverte se fait sur des dosages de calcémie systématiques. Les conséquences de l’hypercalcémie peuvent être symptomatiques : lithiase rénale, manifestations ostéo-articulaires (ostéite fibro kystique, chondrocalcinose articulaire), troubles neuro-psychiques aspécifiques voire troubles digestifs.

DIAGNOSTIC DE L’ADÉNOME PARA-THYROÏDIEN

Il repose sur le dosage biologique de la PTH (augmentée), de la calcémie (augmentée), de la calciurie (augmentée), de la phosphorémie (diminuée). Le diagnostic de localisation est fait par une échographie cervicale qui va étudier les 4 glandes para-thyroïdiennes à la recherche d’un adénome para-thyroïdien. Enfin, une scintigraphie au MIBI-Tc99m combiné à l’iode123 permet une imagerie fonctionnelle mettant en évidence la glande parathyroïde qui sécrète trop.

TRAITEMENT DE L’ADÉNOME PARA-THYROÏDIEN

Pour les patients symptomatiques, l’indication chirurgicale est claire. Chez les autres, elle sera discutée au cas par cas. En cas d’adénome unique bien localisé par l’échographie et la scintigraphie, l’intervention consiste en une para-thyroïdectomie par courte incision cervicale (2 cm). Cette intervention peut être réalisée en ambulatoire. En cas de doute sur la localisation de l’adénome, une exploration des 4 glandes est nécessaire. Enfin, dans le cas d’une hyperplasie des 4 glandes, l’intervention consiste à retirer 3 glandes et une partie de la 4ème. Ces interventions sont bien supportées. Comme toute intervention, des complications sont possibles : hématome, infection et lésion d’un nerf récurrent dans le cas d’un abord chirurgical des 4 glandes.

  • Créé le 07/03/2012 – modifié le 11/09/2018 et validé par le Comité Déontologique