Pancreas – traitement de la tumeur

ACCUEILSPECIALITESCANCEROLOGIEPancreas – traitement de la tumeur
Chirurgie du Beaujolais - Cancerologie - chirurgie digestive pathologie tumeur pancreas

Pancreas – traitement de la tumeur

LA TUMEUR DU PANCRÉAS

Les tumeurs du pancréas sont de natures très variées. Le cancer du pancréas ou adénocarcinome pancréatique est une tumeur agressive, d’évolution longtemps silencieuse. Les tumeurs du pancréas sont classées en tumeurs exocrines, tumeurs endocrines et tumeurs développées aux dépens du tissu conjonctif (exceptionnelles). Elles peuvent être bénignes ou, le plus souvent malignes. L’adénocarcinome canalaire est la tumeur la plus fréquente (80 % de l’ensemble). On distingue d’autre part, selon l’aspect macroscopique, les tumeurs solides et les tumeurs kystiques.

SYMPTÔMES DE LA TUMEUR DU PANCRÉAS

Les symptômes sont souvent tardifs : jaunisse (ictère), difficultés d’alimentation, perte de poids et d’appétit.

DIAGNOSTIC DE LA TUMEUR DU PANCRÉAS

Le scanner va permettre d’apprécier l’extension locale et à distance de la tumeur, notamment à la recherche de métastases. L’échoendoscopie est très utile pour préciser l’extension loco-rogionale et réaliser éventuellement des biopsies de la tumeur.

TRAITEMENT DE LA TUMEUR DU PANCRÉAS

La chirurgie, quand elle est possible, est le seul traitement à visée curative du cancer du pancréas. Il s’agira soit d’enlever la partie droite (la tête du pancréas), on parle de duodénopancréatectomie céphalique, soit la partie gauche (la queue du pancréas), et il s’agit d’une splénopancréatectomie gauche, qui pour des raisons carcinologiques doit emporter la rate.
Cependant, d’autres traitements peuvent être utiles : – Chimiothérapie +/- radiothérapie avant ou après la chirurgie curative, ou alors à visée palliatice – Chirurgie de dérivation interne, pour traiter les symptômes du cancer – Prothèse biliaire ou duodénale, posée lors d’une gastroscopie, pour reperméabiliser le duodénum ou le cholédoque s’ils sont bouchés par la tumeur. Le choix de ces thérapies se fait toujours en concertation avec le patient et après une RCP (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire en cancérologie).

Modifié le 14 septembre 2018 et validé par le Comité Déontologique