Le cholangiocarcinome cancer primitif du foie

ACCUEILSPECIALITESCANCEROLOGIELe cholangiocarcinome cancer primitif du foie
Chirurgie du Beaujolais - Cancerologie - chirurgie digestive pathologie foie cancer primitif cholangiocarcinome

Le cholangiocarcinome cancer primitif du foie

FOIE : LE CANCER PRIMITIF DU FOIE OU CHOLANGIOCARCINOME

Le cholangiocarcinome est une tumeur rare, primitive du foie et plus exactement des voies biliaires. Il peut atteindre toutes les voies biliaires (intra hépatiques, extra hépatiques, vésicule biliaire). Il est favorisé par l’inflammation chronique des voies biliaires de la « cholangite sclérosante ».
D’autres facteurs de risques sont reconnus comme certaines maladies inflammatoires de l’intestin (la RCH), des parasitoses, des toxiques, etc.

SYMPTÔMES DU CHOLANGIOCARCINOME

Un ictère (jaunisse), des douleurs abdominales, un amaigrissement sont des symptômes inconstants et non spécifiques.

DIAGNOSTIC DU CHOLANGIOCARCINOME

Il repose sur l’imagerie (échographie, scanner, IRM) éventuellement associé à une biopsie hépatique ciblée sous échographie si l’aspect radiologique n’est pas typique. L’opacification rétrograde des voies biliaires après sphinctérotomie est aussi intéressante. Il n’y a pas de marqueur tumoral biologique spécifique..

TRAITEMENT DU CHOLANGIOCARCINOME

Le traitement de choix pour ces tumeurs agressives est la chirurgie. Quand celle-ci est possible, il s’agira en fonction de la localisation d’une hépatectomie partielle avec ou sans résection de la voie biliaire, d’une cholécystectomie éventuellement élargie à une hépatectomie. La transplantation hépatique n’a pas clairement démontré son efficacité dans cette pathologie. Le traitement et le suivi sont réalisés de façon multidisciplinaire en association avec les cancérologues et les gastroentérologues. Si la chirurgie n’est pas possible, une traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie pourra être réalisé pour améliorer la qualité de vie du patient, associé si possible avec un drainage biliaire.

Modifié le 14 septembre 2018 et validé par le Comité Déontologique