Colon – traitement du cancer

ACCUEILSPECIALITESCANCEROLOGIEColon – traitement du cancer
Chirurgie du Beaujolais - Cancerologie - chirurgie cancer du colon colectomie droite

Colon – traitement du cancer

CANCER DU COLON

Le cancer du colon est fréquent avec 33000 nouveaux cas par an en France. C’est un adénocarcinome car il se développe dans la muqueuse du gros intestin ou colon. Dans certains cas, on retrouve une prédisposition génétique.

SYMPTÔMES DU CANCER DU COLON

Les signes les plus fréquents sont du sang dans les selles, et des troubles du transit à type de constipation et/ou diarrhée. Mais fréquemment, il n’y a aucun symptôme. C’est pourquoi le dépistage avec la recherche de sang dans les selles mais surtout la coloscopie est un examen essentiel.

DIAGNOSTIC DU CANCER DU COLON

La coloscopie (appelée aussi colonoscopie) fait le diagnostic en visualisant et en permettant de biopsier la tumeur. D’autres examens sont nécessaires pour faire un bilan d’extension, c’est-à-dire rechercher des métastases : radiographie, échographie, scanner, TEP-scanner, dosage de marqueurs tumoraux (ACE et CA 19.9). L‘examen clinique permet de synthétiser tout cela en évaluant par ailleurs l’état général du patient.

TRAITEMENT DU CANCER DU COLON

Le traitement du colon est chirurgical et multidisciplinaire : Chirurgical car la chirurgie est le seul traitement qui permette une guérison de cette tumeur. Multidisciplinaire, car toutes les décisions sont prises lors de nos RCP de cancérologie bimensuelles, réunissant chirurgiens, oncologues, radiothérapeutes, gastro-entérologues, radiologues, anatomo-pathologistes. Le principe de la chirurgie est d’enlever la partie malade du colon en passant à distance de la tumeur, en réalisant un curage ganglionnaire (pour enlever les ganglions autour de la tumeur). Selon la localisation, une colectomie droite ou gauche sera réalisée. Cette chirurgie est réalisée par laparoscopie. En général, une stomie (anus artificiel) n’est pas nécessaire et l’anastomose (le rétablissement de continuité digestive) est réalisée au cours de l’intervention. La colectomie droite ou gauche laisse suffisamment de colon pour un fonctionnement physiologique c’est-à-dire qu’à terme, en général, un régime n’est pas nécessaire après cette intervention. Votre chirurgien vous expliquera en détail les principes de l’intervention ainsi que les différents risques et aléas de cette chirurgie.
Chirurgie du Beaujolais - Cancerologie - chirurgie cancer du colon colectomie gauche

Modifié le 14 septembre 2018 et validé par le Comité Déontologique