Cancer de l’œsophage ou du cardia

ACCUEILSPECIALITESCANCEROLOGIECancer de l’œsophage ou du cardia
Chirurgie du Beaujolais - Cancerologie - chirurgie digestive pathologie foie cancer oesophage

Cancer de l’œsophage ou du cardia

CANCER DE L’OESOPHAGE OU DU CARDIA

Le cancer de l’œsophage est rare (environ 5000 cas / an en France). Il s’agit le plus souvent d’un carcinome épidermoïde, favorisé par la consommation alcoolique et tabagique. L’adénocarcinome, plus rare, localisé au tiers inférieur de l’œsophage ou au cardia (jonction œsophago-gastrique) est favorisé par le reflux gastro-œsophagien quand celui-ci provoque un endobrachyœsophage.

SYMPTÔMES DU CANCER DE L’OESOPHAGE

La dysphagie est le symptôme le plus fréquent. Elle touche d’abord les solides puis l’alimentation liquide jusqu’à un blocage alimentaire total au maximum. Un amaigrissement est fréquent. Des troubles digestifs, une modification de la voix, des douleurs rétro sternales ou thoraciques sont possibles.

DIAGNOSTIC DU CANCER DE L’OESOPHAGE

Il repose sur l’endoscopie digestive qui visualise la lésion et permet de faire des biopsies. Si le diagnostic est confirmé, le bilan est complété par un scanner thoraco-abdomino-pelvien, une écho endoscopie pour préciser l’extension dans la paroi œsophagienne, un examen ORL, pulmonaire et cardiaque

TRAITEMENT DU CANCER DE L’OESOPHAGE

La chirurgie ne concerne que 30% des patients au maximum. En effet, l’extension locale trop importante ainsi que les autres problèmes médicaux du patient sont souvent une contre indication à la chirurgie. Le principe est l’exérèse œsophagienne (œsophagectomie totale ou partielle) en passant à distance de la tumeur associée à un curage ganglionnaire. Selon les cas, cette intervention est réalisée par voie abdominale (éventuellement en laparoscopie), par voie thoracique et/ou cervicale. C’est une intervention lourde qui nécessite une bonne expertise chirurgicale. Les complications les plus fréquentes sont les fistules anastomotiques, source d’infection pulmonaire. Votre chirurgien vous expliquera en détail les modalités de l’intervention ainsi que les différents risques et aléas de cette chirurgie. En cas de contre indication à la chirurgie, le traitement repose fréquemment sur l’association de chimio et radiothérapie.

Modifié le 14 septembre 2018 et validé par le Comité Déontologique